Cuisine de Slow Food avec Olivier Meyer


Nous avons remis le couvert ce mercredi 19 février 2014 pour une cuisine plus originale que jamais. 
(La Cuisine de Slow Food, c'est les 1er et 3eme mercredis du mois, à 18h30, 1 rue Soleure à l'annexe Amitel, inscription sur inscription@schnaeckele.com,  5€ (3€ membre), n'oubliez pas votre tuperware).

Ce soir, c’est Olivier Meyer (http://soniaetolivier.com) l’invité et le chef d’orchestre de ce diner. Nous avons découvert les nombreux légumes du panier du Jardin d’Agnès, dont quelques belles betteraves Chioggia dont nous nous sommes empressés de dévoiler les belles tranches bicolores.
Puis comme à chaque fois, nous cherchons ensemble comment faire de ce panier un bon repas pour 14 personnes. Les idées fusent : un risotto au céleri, des navets glacés, une tarte au citron, soupes diverses et variées… Tout le monde se met au travail, d’un côté on épluche et on découpe les légumes, de l’autre, c’est la pâte à tarte qui est préparée à l’avance.
S’esquisse peu à peu, au grès des envies et des compétences de chacun, un menu plein de surprises :

*

Sur deux belles pâtes à pizza, une sauce tomate aux petits légumes et des pommes de terre émincées pour l’entrée.




*

Une soupe au potimarron et carottes, déglacée au vinaigre de miel et une purée de carottes et pommes de terre.










*
Un gratin dauphinois bien doré, avec salade de carottes et céleri, accompagné de navets glacés, de salade braisée (cuite à l’eau, roulée dans la farine et dorée au beurre) et de céleri émincé assaisonné de citron vert, sel et poivre.

*
Et enfin et pas des moindres, des gnocchis confectionnés à partir de la chair des pommes de terre et de chou à choucroute (avec farine et épices) et une petite salade de mâche.




En dessert, une tarte au citron juste ce qu’il faut de citronnée. Et en prime, de belles et intéressantes discussions, des retrouvailles, des échanges de recettes et d’anecdotes. 

Des rendez-vous pris : la quatrième et désormais fameuse Disco-soupe, place de la gare le 30 mars 2014 (http://discosoupestrasbourg.tumblr.com/) et le prochain dîner de la cuisine de Slow Food le 5 mars 2014.
Mireille  D.

Séance Cuisine Slow Food supplémentaire le 18 décembre

Devant le succès de la Cuisine de Slow Food, nous allons passer au rythme de deux mercredis par mois (le 1er et le 3eme).

Le concept est tellement simple qu'il est facile à mettre en oeuvre et à vivre: on achète un panier de légumes de saison, on ajoute quelques ingrédients de base, on apporte si on veut un truc à soi, un tablier, 5€ (3€ pour les membres) et voilà.

On pose tout sur la table et on décide ensemble de ce qu'on va se préparer.

L'atelier du 4 décembre est complet. Pour s'inscrire pour celui du 18 décembre, ne tardez pas !

Samedi 7 décembre: Disco Soupe et animation culinaire

Le Schnaeckele et l'équipe Disco Soupe Strasbourg continue leur fructueuse collaboration avec cette action contre le gaspillage alimentaire le samedi 7 décembre au matin.

Avec le soutien de la Ville de Strasbourg, nous organisons cette nouvelle édition pendant le marché de Neudorf de 9h à 14h.

Pour goûter une soupe faite de légume invendus, pour participer à des animations et pour rencontrer les membres du Schnaeckele, n'hésitez pas à faire un tour, pendant votre visite au marché.


La cuisine de Slow Food de novembre 2013

Et voilà une nouvelle séance à la cuisine de Slow Food.
Toujours le même principe, on achète un panier (ici un panier à 23€ des Jardins d'Agnes - Amap La Carotte Solidaire, distribution au Molodoï). 
Les participant apportent ce qu'ils ont envie, une courge, de l'ail, ou même une bouteille... et 5€

Une belle tablée de 13 personnes (les inscriptions sont très serrées, il ne faut en général pas traîner pour s'inscrire). Prochaine séance, mercredi 4 décembre.


On décide ensemble ce que l'on va préparer et on se lance, tous actifs, on se file des trucs, on se raconte nos expériences et on discute des prochains événements Slow Food.


Un des convives prend des notes. Ici, Edith a fait cela à merveille et a partagé tout cela dans un document. Génial !









La cuisine de Slow food de octobre 2013


Les participants se sont retrouvés à 18h30 le 2 octobre 2013 dans la cuisine de la résidence Amitel à la Krutenau (Annexe Amitel, 1 rue de Soleure à Strasbourg, chaque premier mercredi du mois, inscription par mail). 

Mathieu Fritz et sa femme nous avaient ramené pour ce dîner de nombreux légumes : céleri, oignons, tomates vertes, blettes, poivrons. L’un des participants a contribué avec quelques légumes anciens, ne sachant comment cuisiner le panais et le butternut.


Réunis autour de la table nous avons alors composé un menu original, découvrant pour certains des légumes peu connus (blettes, tomates vertes, panais) et des recettes insoupçonnées (les tranches de céleri panées au curry, la tarte aux tomates vertes).


La préparation a alors commencé, chacun se chargeant d’une tâche avec entrain et minutie. Les discussions ont été foisonnantes : comment cuisiner les blettes en gratin, avec quelle sauce accompagner le céleri rave en salade, etc. Les participants ont partagé de multiples conseils, chacun ayant une recette, une astuce à donner. Les plus expérimentés partageant avec les plus jeunes. Rien n’est jeté ou oublié : les morceaux de céleri mis de côté pour la confection des steak sont cuits en purée avec le butternut et le panais.

Nous sommes ensuite passés à table : étonnement ravi devant le céleri pané au curry, éveil des sens avec la tarte aux tomates vertes pour un sucré/salé inattendu. Attablés, la bouche pleine, nous avons abordé de multiples sujets allant de la cuisine de légumes peu communs à la question politique de l’agriculture biologique en Alsace.




Nous avons été charmés par les recettes originales proposées par Mathieu Fritz  et son épouse ; étonnés de la rapidité et de la fluidité de préparation de ce groupe qui n’avait jamais cuisiné ensemble mais qui a fait preuve d’une organisation digne de la cuisine d’un bon restaurant et enfin, ravis mais à notre grand regret trop vite rassasiés par la multitude de plats que nous avons mijotés. Et comme être slow c’est aussi avoir à cœur de ne pas gâcher, chacun a ramené chez soi une part de tarte, quelques légumes, ou un peu de gratin.



Ce que nous avons pu déguster ce mercredi 2 octobre 2013,
préparé à partir de 3 demi paniers de légumes de la ferme Fritz :

* Steak de céleri panés au curry, purée de panais, carottes, céleri et butternut *
* Poivrons marinés et salade de céleri rémoulade *
* Tarte aux tomates vertes confites *
* Gratin de blettes au parmesan, crème et chapelure *

L’un des participants dit avec justesse «  je ne pensais pas que ça nourrissait autant les légumes » et en effet, pour le dessert nous n’avions plus faim !

Mireille D.