La boutique du Schnaeckele

Livre de recettes

[Comment commander]

"La pomme de terre dans tous ses états"
Edition du Gastéronome - 28 pages
Prix: 3,50€ (+0,50€ de frais d'expédition)
Parution: 15/09/2007

Quatrième de couverture:

Slow Food prône un rythme plus doux, à table comme dans la vie : le rythme des casseroles qui mijotent et des dîners décontractés entre amis ; le rythme des saisons dans votre panier des courses et du travail de l’homme qui crée les saveurs.

Né en Italie en 1986,Slow Food se bat pour la renaissance d’une agricolture de proximité, la seule qui peut redonner du goût à la nourriture, de la dignité au travail des hommes et polluer un peu moins la planète et notre corps.

Voici donc, très concrètement, un recueil de recettes garanties par nos membres, pour démontrer qu’un produit considéré comme “banal” peut encore vous étonner. Et pour retrouver le temps de la gourmandise.


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::


"Il était une fois une courge..."
Edition du Gastéronome - 32 pages
Prix: 3,50€ (+0,50€ de frais d'expédition)
Parution: 29/11/2008

Introduction:

Vie et Vertus des Courges

Les courges, tout comme les tomates et les pommes de terre, on ne les connaissait pas en Europe avant la « découverte » de l’Amérique. Mais si tomates et pommes de terre n’ont mis qu’un ou deux siècles pour rentrer dans les habitudes alimentaires du vieux continent, les courges sont restées longtemps une curiosité botanique. Les premières courgettes à rentrer dans les assiettes européennes datent des années ’50 et les premiers potirons ont suivis quelques décennies plus tard.

Donc quand on vous dit que le potimarron est un légume oublié, n’y croyez pas…

Riches en Vitamine C, acide folique et cuivre, mais encore plus en Potassium, elles ont deux fois plus de Vitamine A que les carottes. En plus il paraît qu’elles n’ont presque pas besoin de pesticides car leur carapace les protège des insectes. Et si leur peau épaisse vous embête, faites-les cuire avec : elle se détachera toute seule après cuisson.

Vous les garderez d’un à six mois selon les espèces, encore plus si vous les suspendez car elles pourrissent à l’endroit où elles sont posées. Gardez-les à l’abri de la lumière, de la chaleur, du froid (jamais au frigo !) et si possible dans un endroit assez humide. Surtout ne les soulevez jamais par le pédoncule, car s’il se casse la courge pourrit vite.

Choisissez-les lourdes, sans tâches (signe qu’elles ont souffert du froid), pas trop grandes (elles seront trop fibreuses et amères) mais pas très petites non plus, car elles seraient fades. Si leur carapace est terne, il est signe qu’il y a longtemps qu’elles ont été cueillies ; si elle est très luisante, attendez un peu avant de les consommer car les courges fraîchement cueillies ont tendance à être fades.


Aucun commentaire: